Les orientations relationnelles en interculturalité

Les orientations relationnelles en interculturalité

Exercice structuré en jeu de rôles pour formateurs

Intentions

Conscientiser les participants d’un groupe sur l’influence que génèrent les différences attitudinales culturelles dans la relation à autrui en situation groupale.

Objectifs

À l’aide d’un exercice structuré, rendre les participants davantage capables de :

  1. mettre en évidence les 4 composantes intervenant dans les rencontres interculturelles ;

  2. mettre en évidence l’existence de plusieurs orientations culturelles fondamentales ;

  3. identifier en quoi ces orientations culturelles influencent le fonctionnement groupal ;

  4. identifier des pistes possibles de mécanismes préventifs ou réactifs face à ces influences ;

  5. différencier l’origine personnelle, culturelle ou sous-culturelle des moments où chacun a senti un changement, une réticence ou une ouverture de la part des autres membres du groupe et de soi-même

  6. mettre le doigt sur les différentes manières de constituer les relations liées à la culture, que celles-ci dépendent du pays ou du milieu social de la personne.

Lors de la phase d’analyse, une mise en commun permettra à chacun de ramener dans le groupe à quel moment il a senti un changement, une réticence ou une ouverture de la part des autres membres du groupe et de soi-même. Ces éléments seront ensuite classés : sont-ils d’origine personnelle, culturelle ou sous-culturelle ?

Durant l’élucidation, guidé par le formateur, les participants pourront (ou seront amenés) à mettre le doigt sur les différentes manières de constituer les relations liées à la culture, que celle-ci dépendent du pays ou du milieu social de la personne.

Lors de la phase d’analyse, une mise en commun permettra à chacun de ramener dans le groupe à quel moment il a senti un changement, une réticence ou une ouverture de la part des autres membres du groupe et de soi-même. Ces éléments seront ensuite classés : sont-ils d’origine personnelle, culturelle ou sous-culturelle ?

Durant l’élucidation, guidé par le formateur, les participants pourront (ou seront amenés) à mettre le doigt sur les différentes manières de constituer les relations liées à la culture, que celle-ci dépendent du pays ou du milieu social de la personne.

LIEN VERS L’ARTICLE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *